Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Nicolas Sarkozy intervient en faveur de Salah Hamouri

Nicolas Sarkozy intervient en faveur de Salah Hamouri

lundi 12 décembre 2011, par La Rédaction

Nicolas Sarkozy est discrètement intervenu la semaine dernière en faveur de Salah Hamouri. Ce Franco-Palestinien de 26 ans a été arrêté le 13 mars 2005 en Israël. Membre du mouvement de jeunesse du Front populaire de libération de la Palestine, il était soupçonné de préparer un attentat contre le leader du parti religieux ultraorthodoxe Shass, le rabbin Ovadia Yossef. Même s’il a toujours clamé son innocence, Salah Hamouri a accepté en 2008 une procédure de "plaider coupable", qui l’a condamné à 7 ans de prison, alors qu’il risquait 14 années d’emprisonnement.
Nicolas Sarkozy a régulièrement demandé "un geste de clémence" au Premier ministre israélien, mais Benyamin Netanyahou s’est toujours retranché derrière l’opinion du rabbin Ovadia Yossef. Le président français a donc fait transmettre une lettre via l’ambassadeur de France en Israël au rabbin, et celui-ci, dimanche, a "accédé à la demande" de Nicolas Sarkozy de ne pas s’opposer à la libération anticipée de Salah Hamouri.
Avant de répondre favorablement à Nicolas Sarkozy, le rabbin Ovadia Yossef a consulté des juifs de France, et notamment le président du consistoire de Marseille. Zvi Ammar, contesté par une partie de la communauté juive pour des affaires judiciaires dans lesquelles il est impliqué - il a été mis en examen pour "abus de biens sociaux et blanchiment" en 2011 -, lui a conseillé d’accéder à la requête du président français.
Zvi Ammar, dans son communiqué, n’a pas oublié de faire de la politique : il indique que ce geste ira dans le sens du "rapprochement entre la France et Israël, relation quelque peu troublée depuis quelques mois". Zvi Ammar écrit qu’il a "également émis l’espoir que ce geste de pardon et de clémence sera de nature à être interprété comme un signe de paix et de rapprochement avec la population palestinienne et les dirigeants de l’Autorité palestinienne, dont Israël attend depuis plusieurs mois le retour à la table des négociations de paix".

(Lundi, 12 décembre 2011 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2