Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > La Palestine, membre à part entière de l’UNESCO

La Palestine, membre à part entière de l’UNESCO

lundi 31 octobre 2011, par La Rédaction

La Palestine a été acceptée lundi comme membre à part entière de l’Unesco, agence de l’Onu chargée de l’éducation, de la science et de la culture, qui devient ainsi la première organisation des Nations-unis à l’accueillir.
Après plus de 60 ans de conflit israélo-palestinien, ce vote considéré comme historique par la Palestine représente une nouvelle avancée vers sa reconnaissance internationale, au moment où sa demande d’adhésion comme membre auprès des Nations unies est menacée par un veto probable des Etats-Unis.
La demande d’adhésion de l’Autorité palestinienne à l’Unesco, où elle jouissait jusqu’à présent d’un statut d’observateur, a été validée par un vote au siège de l’organisation à Paris, par 107 voix contre 14 et 52 abstentions. Douze Etats n’ont pas participé au vote.
La France a voté pour l’adhésion, alors qu’elle s’était abstenue lors d’un vote antérieur au Conseil exécutif, préalable au vote final. Le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine ont également approuvé son entrée.
Les Etats-Unis, le Canada et l’Allemagne ont voté contre. Le Royaume-Uni s’est abstenu. Le vote s’est fini sous les applaudissements.
Les Etats-Unis ont menacé, en cas de vote positif, de suspendre leur contribution financière à l’Unesco, qui représente aujourd’hui 22% du budget de l’agence. L’ambassadeur américain David Killion a simplement déclaré après le vote que la capacité des Etats-Unis à soutenir l’Unesco allait se "compliquer".
Israël a réagi par la voix de son ambassadeur auprès de l’agence, Nimrod Barkan, qui a qualifié le vote de lundi de "tragédie pour l’Unesco".
Le président palestinien Mahmoud Abbas a déposé officiellement le 23 septembre une demande d’adhésion pleine et entière de l’Autorité à l’Organisation des Nations unies.
Le Conseil de sécurité, où Washington détient un droit de veto, est le seul habilité à autoriser semblable demande et les Américains ont fait savoir qu’ils utiliseraient selon toute vraisemblance cette arme pour bloquer la demande palestinienne.
Mais l’Unesco était accessible aux Palestiniens quel que soit leur statut au sein de l’Onu en général. Le conseil exécutif de l’Unesco avait décidé début octobre que ses 193 Etats membres se prononceraient sur la demande d’adhésion palestinienne par un vote.
A Ramallah, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al Malki, avait déclaré dimanche à la Voix de la Palestine : "Ce succès, si nous l’obtenons, et avec une aussi large majorité, donnera une forte impulsion aux efforts que nous déployons pour obtenir le vote requis aux Nations unies".
Le conseil exécutif de l’Unesco avait décidé début octobre que ses 193 Etats membres se prononceraient sur la demande d’adhésion palestinienne par un vote.

***

La Palestine est devenue, lundi, membre à part entière de l’Unesco. La demande d’adhésion de l’Autorité palestinienne, qui jouissait jusqu’à présent d’un statut d’observateur auprès de l’agence des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, a été validée par un vote au siège de l’organisation à Paris. Les États-Unis avaient menacé, en cas de vote positif, de suspendre leur contribution financière à l’Unesco, qui représente aujourd’hui 22 % du budget de l’agence. Ce vote représente une nouvelle avancée vers la reconnaissance en tant qu’État que sollicite la Palestine, dont l’adhésion pleine et entière auprès des Nations unies est menacée par un veto probable des États-Unis.
Le président palestinien Mahmoud Abbas a déposé officiellement le 23 septembre une demande d’adhésion pleine et entière de l’Autorité à l’Organisation des Nations unies. Le Conseil de sécurité, où Washington détient un droit de veto, est le seul habilité à autoriser semblable demande, et les Américains ont fait savoir qu’ils utiliseraient, selon toute vraisemblance, cette arme pour bloquer la demande palestinienne. Mais l’Unesco est accessible aux Palestiniens, quel que soit leur statut au sein de l’ONU en général.
À Ramallah, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al Malki, a déclaré dimanche : "Je m’attends à ce que (...) la Palestine recueille le nombre de voix requis pour une adhésion. Nous disposons de suffisamment de votes pour franchir le seuil des deux tiers." Sur les ondes de la Voix de la Palestine, le ministre a d’autre part ajouté : "Ce succès, si nous l’obtenons, et avec une aussi large majorité, donnera une forte impulsion aux efforts que nous déployons pour obtenir le vote requis aux Nations unies."

***

Le vote pro-Palestinien à l’Unesco "nuit au processus de paix"
Le vote de l’Unesco, qui a reconnu lundi l’Autorité palestinienne en tant que membre à part entière, nuit au processus de paix, a estimé le gouvernement israélien. "Il s’agit d’une manoeuvre palestinienne unilatérale qui n’apportera aucun changement sur le terrain, mais hypothéquera un peu plus les chances de parvenir à un accord de paix", écrit le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. "Cette décision ne fera pas de l’Autorité palestinienne un État à part entière et place de nouveaux obstacles sur la voie de la reprise des négociations", ajoute-t-il.

***

Les États-Unis suspendent leur contribution au budget de l’Unesco
Les États-Unis ont annoncé lundi la suspension de leur contribution financière au budget de l’Unesco après l’admission de l’Autorité palestinienne en tant que membre à part entière de l’organisation. La législation américaine ne laissait pas d’autre possibilité, a souligné Victoria Nuland, porte-parole du département d’État, ajoutant que le versement de 60 millions de dollars prévu en novembre n’aurait pas lieu.

(Lundi, 31 octobre 2011 - Avec les agences de presse)

Réagissez à l’adresse  :
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?page=forum&id_article=5714"><FONT face=Arial>http://www.aloufok.net/spip.php?page=forum&id_article=5714
 

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 

« Saga d’été »
Ce recueil, de cinquante quatre pages, regroupe tous les textes et photographies publiés sur "Al-Oufok", site du -Mouvement démocratique arabe-,
dans le cadre de sa rubrique estivale (juillet, août 2011) intitulée "Cartes postales...", sous la signature d'Al Faraby.
 
Présentation et commandes à l'adresse:
http://www.aloufok.net/spip.php?article5242