Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Yémen > Manifestations au Yémen contre le président Saleh

Manifestations au Yémen contre le président Saleh

jeudi 3 février 2011, par La Rédaction

Des centaines de personnes ont manifesté, jeudi, contre le régime du président Ali Abdallah Saleh, à l’appel de l’opposition à Aden dans le sud du Yémen, avant d’être dispersées par la police, a rapporté le correspondant de l’AFP. D’autres villes du sud du Yémen ont également été le théâtre de manifestations contre le pouvoir central à l’appel du Forum Commun, coalition de l’opposition qui a organisé un important rassemblement dans la capitale, Sanaa.
Dans le quartier de Crater à Aden, des centaines de personnes se sont rassemblées, brandissant des banderoles "Les corrompus et les tyrans doivent partir", "Le temps du changement est venu". Mais les forces de l’ordre, qui étaient déployées en force depuis le matin, ont dispersé les manifestants lorsqu’ils ont voulu entamer leur marche, tirant des balles réelles et des grenades lacrymogènes. Des témoins ont affirmé que deux manifestants avaient été blessés.
Dans le même temps, une trentaine de militants sudistes, qui voulaient participer à une manifestation à l’appel du mouvement sécessionniste sudiste à Aden, ont été arrêtés jeudi, selon des sources de ce mouvement. Les militants tentaient de se rassembler sur une place du quartier de Cheikh Othman, pour la traditionnelle manifestation organisée tous les jeudis par le mouvement sudiste pour réclamer la libération des prisonniers. État indépendant jusqu’à 1990, le sud du Yémen est le théâtre d’une contestation de sudistes qui réclament l’autonomie, voire l’indépendance.
Des milliers de personnes ont également manifesté jeudi, certaines à l’appel du Mouvement sudiste, pour réclamer l’indépendance du Sud et d’autres à l’appel du Forum Commun, pour réclamer le départ du président Saleh, dans différentes villes du sud du Yémen.

***

"Jour de colère" à Sanaa, où 20.000 Yéménites manifestent

Plus de 20.000 manifestants se sont rassemblés jeudi dans les rues de Sanaa pour réclamer un changement de régime et signifier au président Ali Abdallah Saleh que sa promesse de quitter le pouvoir en 2013 n’est pas suffisante.
D’autres rassemblements sont prévus à travers le Yémen, dont Saleh tient les rênes depuis plus de 30 ans. Ses partisans sillonnent la capitale munis de mégaphones pour inviter les habitants à se joindre aux contre-manifestations.
En début de matinée, la mobilisation des contestataires, inspirés par leurs homologues tunisiens et égyptiens, était sans précédent depuis le début du mouvement, entamé il y a deux semaines.
"Le peuple veut un changement de régime ! Non à la corruption ! Non à la dictature !", scandaient les manifestants.
Entre autres concessions, le président s’est engagé mercredi à céder le pouvoir à la fin de son mandat, qui expire en 2013, et a exclu que son fils lui succède, ce qui n’a pas apaisé ses détracteurs.
"Aujourd’hui, nous allons accentuer la pression sur le président Saleh, qui devra faire davantage de concessions à l’opposition", a lancé jeudi Wael Mansour, l’un des organisateurs de la manifestation de jeudi.
Les enjeux sont d’importance pour ce pays en proie à un regain d’activité d’Al Qaïda, mais aussi à une guérilla séparatiste au Sud et à un soulèvement chiite dans le nord, le tout sur fond de pauvreté endémique. Un tiers des Yéménites souffrent régulièrement de la faim.
Washington compte fermement sur l’action de Sanaa face à des extrémistes islamistes dont les activités s’étendent au-delà de la frontière saoudienne et qui mettent en péril la stabilité de l’ensemble de la région.
Selon l’agence de presse officielle Saba, Barack Obama a téléphoné à son homologue yéménite pour saluer son initiative de mercredi. "Vous avez bien géré la situation et j’ai hâte de coopérer avec vous dans le cadre d’un partenariat bénéfique pour nos deux pays", lui aurait-il déclaré.

(Jeudi, 03 février 2011 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2